La Cinescénie du Puy du Fou, côté coulisses

Par Jeremy Cardon, le 28/10/2012
La Cinescénie du Puy du Fou, côté coulisses
Attractionland

Peut-être avez-vous eu la chance d'assister à la Cinéscénie, le spectacle estival nocturne du Puy du Fou, dont on ne peut ressortir qu' émerveillés! Ou au moins en avez-vous déjà entendu le nom, qui suffit à éveiller la flamme de la magie et du rêve? Pourtant, cette merveille n'est que la partie émergée d'un iceberg. Attractionland vous propose un aperçu de la partie immergée, constituée d'une scène exceptionnelle, de moyens techniques époustouflants mais surtout de la formidable aventure humaine des Puyfolais!

Tout a commencé dans les années 70, par un château et une famille : les Maupilliers, dont Philippe de Villiers a voulu raconter l'histoire. Deux, trois bouts de ficelles, quelques bonnes volontés, une étincelle et le feu a pris : la Cinéscénie était née. 35 ans après, le Château du Puy du Fou trône au milieu d'une scène de 45 hectares, devant une tribune pouvant accueillir 14 000 personnes. L'Histoire de la Vendée est maintenant jouée par 1200 comédiens, 120 cavaliers, et quelques moutons, oies et bovins, au son de l'orchestre symphonique de Prague et des plus grandes voix françaises. Plus de 40 000 costumes, des effets spéciaux inédits, un final flamboyant... mais comment tout cela est-il possible?

La réponse est simple: la passion. La passion de plus de 3200 Puyfolais. Car le Puy du Fou, dans la région, c'est une religion, une religion qui se pratique en famille. Tous les Puyfolais sont des bénévoles qui se réunissent tous les week-ends d'été pour la grand-messe de la Cinescénie mais qui donnent de leur temps au quotidien pour s'entraîner, créer, organiser, partager. Des figurants? non, de véritables artistes : des acteurs bien sûr, des danseurs et des cascadeurs aussi, mais pas seulement, il y a aussi ceux qui oeuvrent en coulisses : les accessoiristes, les couturières, les pyrotechniciens, les secouristes, les ingénieurs du son, les placeurs... toutes les compétences sont développées et mises à contribution. Mais qu'est-ce qui pousse tous ces gens à sacrifier leurs soirées d'été?

Pour se rendre compte de la vie de cette communauté, il faut se rendre en coulisses, juste avant le spectacle. Derrière le château, dans la cour, les fusées sont déjà mises en place pour le feu d'artifice. Les écuries, qui comptent plus de 160 chevaux, Andalous et Lusitaniens mais aussi Percherons, sont en pleine effervescence : on tresse les crinières, on prépare les étendards dans le bon ordre, on sort le carrosse de François Ier. On écoute les coordinateurs donner leurs remarques sur la dernière représentation : chaque détail compte, tout doit être parfait. Les coulisses sont organisées en villages d'acteurs : La Pêcherie, L'Allée Romaine, L'île, Le Château et Le village des Enfants. En parcourant les allées, un quart d'heure avant le début du spectacle, on s'étonne de l'ambiance conviviale et détendue : on discute, on boit un coup, on joue au palet... On se croirait encore dans le Grand Parc! Ici, tout le monde est au même niveau, on oublie sa fonction sociale, on rit ensemble, on partage d'excellents moments, voilà le secret des Puyfolais! Dans les cabanons, sont affichés les plannings : chacun a son nom, sa photo associés au rôle qu'il doit jouer dans chaque scène. D'immenses penderies contiennent les innombrables costumes colorés,  au-dessus sont rangés les chapeaux. Plus loin, les chaussures et les sabots, un Puyfolais nous confie : "Les sabots de bois nous font mal aux pieds, dans le temps ils étaient taillés sur mesure et réajustés autant de fois que nécessaire par le sabotier". A ce détail près, la désinvolture apparente cache exigence et précision.

Ce sont les premiers Puyfolais, simples jeunes ouvriers ou encore caissiers à l'époque, qui sont devenus des autodidactes des métiers du spectacle en donnant le meilleur d'eux-même au Puy du Fou. Toutes les compétences qu'ils ont acquises, construites au fil des décennies, ils les enseignent aujourd'hui à la troisième génération pour que la magie perdure dans le même esprit. Comment? grâce à L'Académie Junior. Ses 24 écoles forment, pendant les week-ends et les vacances scolaires, les enfants des Puyfolais. Un lieu de loisirs et d'acquisition de compétences pour eux, un moyen de transmettre des savoir-faire ancestraux et de créer de nouveaux métiers du spectacle pour le Puy-du-Fou : voltige équestre, cascades subaquatiques, maniement des armes des Gladiateurs, des Mousquetaires et des Vikings, dessin, enluminure, vidéo, attelage, jardinage... Le Puy du Fou se veut une école de la vie. Ce sont ces jeunes que l'on retrouve au Village des Enfants, se disputant les meilleurs rôles et enfilant leurs costumes, près à entrer en scène avec leurs parents.

Mais chut! le spectacle va commencer, il est temps d'aller s'installer sur les gradins pour assister à cet incroyable spectacle vivant, fruit du travail de toute une région. Maintenant vous savez : derrière les décors et les costumes de la Cinescénie se cachent des milliers de Puyfolais!

Merci à toute l'équipe du Puy du Fou et à notre guide, Mr Renoul, de nous avoir permis de réaliser ce reportage.

28 octobre 2012
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Restez informés de l’actualité des parcs !

Newsletter

Publicité

L'été 2015 dans les parcs d'attractions!

Avec les vacances scolaires et l'arrivée du soleil, la saison estivale bat son plein dans les parcs d'attractions de France et d'Europe.Sensations fortes, découvertes ou ambiance familiale faites vos choix !

L'été dans les parcs d'attractions
Dome du Millenaire
Attractionland® - Jérémy Cardon 1997 - 2019 - Attractionland est un site indépendant et n'est rattaché à aucun parc. N° CNIL: 815450
Accès, modification, rectification et suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978)
Site optimisé pour Internet Explorer 8, Firefox 3.0, Safari 4, Chrome 5, Opera 9.5 et versions supérieures - Design et Conception : Double-Y